Misinterpretation

Contribute to this topic
  • Accepted file types: pdf.
  • Accepted file types: jpg, gif, png.

What need to find the right word to be understood?

IRMA annonçant.
Madame la Comtesse de Perleminouze!

MADAME, fermant le piano et allant au-devant de son amie.
Chère, très chère peluche ! Depuis combien de trous, depuis combien de galets n’avais-je pas eu le mitron de vous sucrer !

MADAME DE PERLEMINOUZE, très affectée
Hélas! Chère ! J’étais moi-même très, très vitreuse ! Mes trois plus jeunes tourteaux ont eu la citronnade, l’un après l’autre. Pendant tout le début du corsaire, je n’ai fait que nicher les moulins, courir chez le ludion ou chez le tabouret, j’ai passé des puits à surveiller leur carbure, à leur donner des pinces et des moussons. Bref, je n’ai pas eu une minette à moi.

MADAME
Pauvre chère ! Et moi qui ne me grattais de rien !

MADAME DE PERLEMINOUZE
Tant mieux ! Je m’en recuis ! Vous avez bien mérité de vous tartiner, après les gommes que vous avez brûlées ! Poussez donc : depuis le mou de Crapaud jusqu’à la mi-Brioche, on ne vous a vue ni au “Waterproof”, ni sous les alpagas du bois de Migraine ! Il fallait que vous fussiez vraiment gargarisée !

MADAME, soupirant.
Il est vrai !… Ah Quelle céruse ! Je ne puis y mouiller sans gravir.

MADAME DE PERLEMINOUZE, confidentiellement.
Alors, toujours pas de pralines ?

Jean Tardieu, extrait de Un mot pour un autre, La Comédie du langage, Gallimard, 1987, p. 13-14

January 28, 2018